Equipe de Recherche sur les Rationalités Philosophiques et les Savoirs (ERRAPHIS)


Accueil ERRAPHIS > ANR Subjectivité et Aliénation > Fichte - Schelling

Troisièmes rencontres fichtéennes internationales d’Aix : « Percées vers l’absolu »

du 5 mai 2008 au 6 mai 2008

Organisées par MAX MARCUZZI, dans le cadre du Programme ANR "Subjectivité et aliénation" des Universités de Toulouse (ERRAPHIS) et Clermont-Ferrand (PHIER). Avec le soutien de l’Institut d’histoire de la philosophie et du Département de philosophie de l’Université de Provence, du Groupe d’Etudes Fichtéennes de Langue Française et de l’Internationale Fichte-Gesellschaft.

johann-gottlieb-fichte.jpg

johann-gottlieb-fichte.jpg

Université d’Aix en Provence, 5 et 6 mai 2008
Salle des Professeurs, 29 avenue Robert Schuman, Aix en Provence
Programme

Lundi 5 mai

Matin

10 h 15 : M. Jorge de Carvalho (Lisbonne), L’individu et la percée vers la vie dans les Tatsachen des Bewusstseins 1810/1811
11 h00 : Jacinto Rivera de Rosales (Madrid), L’Absolu de Fichte : ni transcendantal ni pré-critique

Après midi

14 h00 :. Christoph Asmuth (Berlin), Philosophie des Absoluten ? Ein grundlegendes Missverständnis der späten Wissenschaftslehren Fichtes
14 h 45 : Marco Ivaldo (Naples), L’existence de l’absolu. La Doctrine de la science 1805
15 h 30 : Laurent Guyot (Toulouse), Le savoir absolu comme expression de l’Absolu
16 h 15 : Matteo d’Alfonso (Bologne), Der Gedanke des Absoluten als Vollziehung der Genesis
17 h00 : Charles Théret (Paris), Activité ou être : la lecture schellingienne de Fichte

Mardi 6 mai

Matin

9 h 30 : Christoph Binkelmann (Berlin), Die Liebe des Absoluten. Über den Bedeutungswandel der Gewissheit in Fichtes Denken
10 h 15 : Jean-Christophe Goddard (Toulouse), Réflexion et absolu. De la Grundlage 1794-95 à la WL 1812
11 h 00 : Kai U. Gregor (Berlin), Die Reflexibilität der Reflexibilität - Über das Theorem der Selbstsubtraktion des absoluten Wissens in der Wissensschaftlehre von 1810

Après midi

14 h00 : Patrick Grüneberg (Berlin), Wer oder was ist das Absolute ?
14 h 45 : Marie-Noëlle Grousset (Toulouse), Absolu et affectivité : peut-il y avoir une auto-affection de l’Absolu ?
15 h 30 : Max Marcuzzi (Aix en Provence), La position de l’absolu


Documents à télécharger :

Version PDF | Mentions légales | Conseils d'utilisation | Lien vers RSSSuivre les actualités | haut de la page