Equipe de Recherche sur les Rationalités Philosophiques et les Savoirs (ERRAPHIS)


Accueil ERRAPHIS > Présentation > Présentation générale

Présentation générale

 L’ERRaPhiS a été créée en 1999 par Danielle Montet. Elle a été dirigée par Jean-Marie Vaysse jusqu’en 2010. Elle est actuellement dirigée par Jean-Christophe Goddard. L’ERRaPhiS est une Equipe d’Accueil (EA3051) de l’Université de Toulouse - Jean Jaurès. Ses bureaux sont situés sur le Campus du Mirail de l’UT2J au Pavillon de la Recherche. Elle est rattachée à l’Ecole doctorale ALLPh@ de l’Université de Toulouse. Elle réunit des enseignants et chercheurs, permanents et non-permanents, du département de philosophie de l’UT2J, l’ensemble des doctorants inscrits en doctorat de philosophie à l’ED ALLPH@, ainsi que des chercheurs rattachés ou indépendants qui contribuent à la mise en œuvre de sa politique scientifique. L’ERRaPhiS est une UR du domaine Art, Lettres, Langues ; son champ disciplinaire est celui de la Philosophie.

L’ERRaPhiS a pour mission de fournir un cadre scientifique de qualité favorable à la conduite et à la promotion des travaux doctoraux des jeunes chercheurs nationaux et internationaux. L’ensemble des projets qu’elle pilote vise, par l’organisation de nombreuses activités académiques et éditoriales sur le site Toulousain et hors-site, et l’accueil de nombreux chercheurs internationaux de renom (notamment à travers les Chaires EuroPhilosophie), à structurer et à renforcer cet encadrement. Elle contribue ainsi à la réalisation d’un plus vaste projet, qu’elle partage avec une quinzaine de partenaires internationaux, avec lesquels elle est liée par convention, qui est de promouvoir une communauté transnationale de jeunes chercheurs et de futurs universitaires acquis à la dimension critique, internationale et transdisciplinaire, de la pratique des savoirs philosophiques. L’ERRaPhiS s’est fixé également pour mission d’être une ressource d’expertise théorique au service de son environnement extra-académique. Ses chercheurs participent à des opérations interactives notamment avec des établissements cliniques et hospitaliers, des associations culturelles et d’aide sociale, des plateformes d’échange avec des responsables politiques et économiques. Enfin, l’ERRaPhiS, en lien avec l’Inspection Académique et l’ESPE, constitue un centre de ressources pour la formation continue des enseignants du secondaire au sein de l’Académie Midi-Pyrénées.  

Depuis sa création, et conformément à son nom  - Equipe de Recherches sur les Rationalités Philosophiques et les Savoirs -, l’ERRaPhiS interroge, d’un point de vue historique, systématique et critique, les multiples formes de rationalité que la philosophie est amené à inventer ou à emprunter pour constamment se ré-instituer – tout particulièrement dans la période contemporaine. Attentive à ces emprunts comme aux effets produits par l’innovation philosophique dans d’autres domaines de création de savoir, elle accompagne cette interrogation sur les rationalités philosophiques d’une recherche sur les savoirs institutionnellement ou traditionnellement identifiés comme extérieurs au domaine propre de la production de pensée philosophique – que ce soit dans le domaine des Arts, Lettres, Langues (tout particulièrement les études littéraires, théâtrales et cinématographiques) ou celui des Sciences Humaines et Sociales (tout particulièrement l’anthropologie sociale et la psychanalyse) qui constituent l’environnement académique immédiat de l’ERRaPhiS au sein de la Maison de la Recherche de l’UT2J, ou que ce soit dans celui des sciences (tout particulièrement les mathématiques, la biologie, l’éthologie animale), ou celui des savoirs non académiques (tout particulièrement les savoirs non occidentaux ou traditionnels et les créations de savoirs issues des mouvements et des luttes d’émancipation). 

La politique scientifique de l’ERRaPhiS poursuit quatre objectifs fondamentaux :

1) le soutien à toute approche pluraliste, sensible aux formes contemporaines de la production philosophique (nouvelles ontologies, phénoménologies françaises et allemandes, marxismes, études post- et dé-coloniales, nouvelles formes de la pensée critique, transcendantalismes, psychopathologies philosophiques, anthropologies philosophiques, etc.) susceptible d’ouvrir un nouveau domaine de recherche et de formation à la recherche ;

2) la construction et la signature de partenariats universitaires internationaux financés par des organismes publics et l’animation de réseaux scientifiques internationaux constitués sous forme d’associations déclarées ;

3) la construction de programmes thématiques associant des Unités de Recherche relevant d’autres disciplines ;

4) la construction et l’animation de plateformes numériques de diffusion et de partage des résultats scientifiques de la recherche.



Version PDF | Mentions légales | Conseils d'utilisation | Lien vers RSSSuivre les actualités | haut de la page