Equipe de Recherche sur les Rationalités Philosophiques et les Savoirs (ERRAPHIS)


Accueil ERRAPHIS > Rencontres scientifiques > Manifestation

Colloque Représentation et Altérité

du 7 juillet 2015 au 9 juillet 2015

Esthétique et Epistémologie à partir d'E. Levinas

AFFICHE COLLOQUE A6 05.jpg

AFFICHE COLLOQUE A6 05.jpg

Colloque international de philosophie

 

 

Représentation et altérité

Épistémologie et esthétique à partir d’Emmanuel Levinas

 

Toulouse du 7 au 9 juillet 2015


Université du Temps libre
Librairie Ombres Blanches
Institut Catholique de Toulouse





 

 

Dans l’étude de l’œuvre d’Emmanuel Levinas, l’attention du lecteur se trouve souvent attirée par l’importance de la réflexion sur l’altérité, en tant que ce qui outrepasse le visible, le plastique, la matérialité. Aussi il pourrait paraître paradoxal de tendre à donner une nouvelle entente de [ses] ces textes depuis la question de la représentation, celle-ci pouvant paraître le plus souvent écartée voire réprouvée par Levinas lui-même, comme s’il ne s’agissait que d’une étape sans valeur propre, vouée à être dépassé par une réflexion plus fondamentale. 

Y a-t-il chez Levinas un rejet de la forme, comme si celle-ci n’intervenait qu’en tant que déchéance de ce qui outrepasse la forme ? Et dans ce cas qu’en serait-il des arts mais aussi des sciences ? Nous nous trouvons ainsi aux prises d’une part avec le représentable qui risque de réduire l’altérité à une détermination conceptuelle, et d’autre part avec l’indescriptible qui vient frapper la conscience intentionnelle malgré elle. Si Levinas n’est ni un spiritualiste, ni un obscurantiste, son rapport à la forme pourrait permettre de réentendre ses thèses les plus importantes dans le rapport complexe que tiennent chez lui l’esthétique et l’épistémologie. Le rapport entretenu par la subjectivité avec ce qui la précède et ce qui la dépasse, la relation entre son en-deçà et son au-delà, met en question l’endroit d’une limite significative entre la formalisation et l’ouverture vers l’autre. 

Dans le cadre de ce colloque, nous proposons d’ouvrir la discussion entre la possibilité d’un renoncement radical à nos conditions ici-bas, dans le lieu ; l’incondition du non-lieu ; et l’au-delà qui échappe à toute représentation à partir de la pensée d’Emmanuel Levinas. La représentation est-elle toujours une dégradation de la différence ? Et peut-on se passer de la représentation dans notre rapport au monde ? Si la représentation se trouve au centre de notre existence, ne risque-t-elle pas de nous entrainer dans l’idolâtrie ?

Ce colloque se veut ouvert à tous : spécialistes, jeunes chercheurs mais aussi étudiants et auditeurs intéressés par la question de la représentation.

 

Organisateurs : Flora Bastiani et Nelson Lerias

 

Orateurs confirmés : Flora Bastiani, Brian Bergen-Aurand, François Brémondy, Anne Coignard, Marcelo Fabri, Rosa Laura Guzzetta, Georges Hansel, Joëlle Hansel, Shojiro Kotegawa, David Lengyel, Nelson Lerias, Soufiane Mezzourh, Pierre Montebello, Isy Morgensztern, Masumi Nagasaka, Jean-François Rey, Jean-Michel Salanskis, Yves Sobel et David Urigh.

 

Sur inscription sur www.sirel-levinas.org

Tarif auditeurs : 6€/jours ; 15€/trois jours – Gratuité chômeurs et étudiants


 

----------------------------------------

 

 

 

    While studying the works of Emmanuel Levinas, the reader's attention is frequently caught by the importance of the reflexion about alterity as that which goes beyond visibility, plasticity and materiality. To aim at giving a new account of his texts, taking as a starting point the question of representation could therefore seem paradoxical. Representation appears to be frequently put aside by Levinas himself or even disapproved of, as though it was destined to be overcome by a more fundamental reflexion and was no more than a mere phase without inner value. 

Is there in Levinas a rejection of form as if form could not occur except as a degradation of what goes beyond form? If that is the case what then is to be done not only with art but with science as well? We are thus, on the one hand, grappling with what can be represented but incurs the risk of reducing alterity to a conceptual determination, and, on the other hand,  what cannot be described and strikes intentional conscience in spite of intentional conscience itself. Considering that Levinas is neither a spiritualist nor an obscurant, his relation to form could allow us to comprehend anew his main thesis within the complex relation that aesthetics and epistemology establish in his work. The relation  subjectivity entertains with what precedes it and what surpasses it, its relation with what is under it, on this side [en-deça], and its beyond [au-delà] raises the question of a significant limit between formalisation and openness towards the other. 

In the context of this symposium and starting from Levinas's thought we propose to open a debate between the possibility of a radical renouncement of our conditions down here, in the place [dans le lieu], the uncondition of the non-place [non-lieu], and the beyond which escapes all representation. Is representation always a degradation of difference? Can we do without representation in our relation to the world? If representation is at the center of our existence, could it not, as a consequence, drag us into idolatry ?

We would like this symposium to be open to everyone: scholars, young academics / researchers as well as students and everyone interested in the question of representation.

 

Organization : Flora Bastiani and Nelson Lerias

 

Speakers : Flora Bastiani, Brian Bergen-Aurand, François Brémondy, Anne Coignard, Marcelo Fabri, Rosa Laura Guzzetta, Georges Hansel, Joëlle Hansel, Shojiro Kotegawa, David Lengyel, Nelson Lerias, Soufiane Mezzourh, Pierre Montebello, Isy Morgensztern, Masumi Nagasaka, Jean-François Rey, Jean-Michel Salanskis, Yves Sobel et David Urigh.

 

Inscriptions : www.sirel-levinas.org

 

Attendance fee : one day 6€. three days 15€. No fee for unemployed persons and students.

 

Contact :
Flora Bastiani et Nelson Lerias
Lieu(x) :
Toulouse - 56 rue du Taur
Université du Temps Libre
Librairie Ombres Blanches
Institut Catholique de Toulouse

Version PDF | Mentions légales | Conseils d'utilisation | Lien vers RSSSuivre les actualités | haut de la page