Equipe de Recherche sur les Rationalités Philosophiques et les Savoirs (ERRAPHIS)


Accueil ERRAPHIS > Séminaires > Archives des séminaires

Séminaire "Mémoires dominées et créations critiques dans les sociétés post-traumatiques"

du 16 novembre 2012 au 15 juin 2013

"Mémoires dominées et créations critiques dans les sociétés post-traumatiques"

200px-Frantz_Fanon.jpg

200px-Frantz_Fanon.jpg

Présentation

Le séminaire « Mémoires critiques et créations critiques dans les sociétés post-traumatiques » vise à mettre en commun les recherches SHS sur les effets des conjonctures de crises sociales et politiques sur les collectifs qui y sont pris :
- effets sur les représentations collectives et les dynamiques de l’individuation sociale, du point de vue d’une anthropologie sociale et culturelle ;
- effets sur les constructions subjectives dans leurs dimensions symboliques, affectives et imaginaires, du point de vue des théories philosophiques de la subjectivité, de la pensée de la clinique, et de l’épistémologie de la psychanalyse ;
- effets sur les pratiques artistiques et plastiques à travers lesquelles les collectivités transforment leur rapport sensible au temps, à leur actualité et leur histoire ;
effets sur les dispositifs conceptuels de l’analyse politique, du point de vue de la philosophie sociale et politique. Il s’inscrit aussi bien dans un rapport de reproblématisation critique des « régimes de véridiction » qui ont cristallisés au cours des dernières décennies autour d’un « paradigme post-traumatique », au sein duquel enjeux épistémiques et institutionnels, politico-juridiques et cliniques, sont venus s’intriquer pour redéfinir en fonction d’une « gestion du traumatisme » certains principes de l’action publique, des critères de légitimation et de délégitimation des revendications de droit et de luttes collectives, des normes de productions réglementaire et législative.

Ce séminaire mensuel est animé par les unités de recherche associées à l’opération Humanités du Labex « Sciences des Mondes Sociaux » de Toulouse, réunissant des chercheurs de l’Equipe de Recherche sur les Rationalités Philosophiques et les Savoirs (EA ERRAPHIS), du Centre d’Anthropologie Sociale de l’UMR LISST (CAS-LISST), du laboratoire Cultures Anglo-saxonnes (CAS), de l’EA Patrimoine, Littérature, Histoire (PLH), de l’EA Lettres Langues et Arts (LLA-CREATIS). À raison d’une rencontre mensuelle, il constitue un espace de mise en commun des savoirs et des questionnements, des épistémologies et des cas d’études, dans les champs d’études sulbaternes, post-coloniales, des populations dominées et des luttes des minorités. Trois fils directeurs y ont été retenus :
1. Nécropolitique, violence et post-colonialité : morts, deuil et mélancolie
2. Mémoires, Identités, hégémonies et subalternités
3. Identification, distanciation, survivance : la mémoire des luttes entre esthétique, métapsychologie, et politique.

Coordination générale du séminaire : Hourya Benthouami, Norman Ajari, Guillaume Sibertin-Blanc, Livio Boni (ERRAPHIS), Marlène Albert-Llorca, Dominique Blanc, Marine Carrin (CAS-LISST), Julien Roumette et Lydie Parisse (PLH), Héliane Ventura et Anne Stéfani (CAS).



Programme

16.11.2012 : Fanon, la colonie traumatique.

19.11.2012 : Vladimir Safatle, « La théorie de la reconnaissance à l’épreuve des Printemps arabes : réflexions à partir d’un "reportage d’idées" ».

30.11.2012 : Deuil et mélancolie postcoloniale.

Du 7.12.2012 au 21.12 : Séminaire d’Eduardo Viveiros de Castro, « Introduction à une anthropophagie philosophique ».


Contact :
Guillaume Sibertin-Blanc

Version PDF | Mentions légales | Conseils d'utilisation | Lien vers RSSSuivre les actualités | haut de la page