Equipe de Recherche sur les Rationalités Philosophiques et les Savoirs (ERRAPHIS)


Accueil ERRAPHIS > Séminaires > L'organisation biologique

Prochaine séance du séminaire de Recherche sur l'Organisation biologique

le 11 décembre 2014
17h

Conférence de Baptiste Morizot.

daesooKim_BL40619.jpg

daesooKim_BL40619.jpg

Lors de la prochaine séance du séminaire L'organisation biologique interviendra 
Baptiste Morizot (Département de Philosophie, Université d'Aix- Marseille), 
lors d'une conférence intitulée:

 "Enjeux philosophiques des convergences évolutives" 


Argumentaire général du séminaire - sur le phénomène de complexité biologique :
La complexité biologique est un phénomène incontournable aujourd’hui dans les sciences du vivant (Check-Hayden, 2010). Mais l’analyse conceptuelle de ce phénomène reste encore très problématique. Pour essayer d’en éclaircir certains aspects, notre réflexion se focalisera sur deux propriétés qui permettent dissiper un certain nombre d’équivoques.
     Nous supposerons d’abord, que ce qui est central en biologie n’est pas la hiérarchie, ou encore « l’intégron » (Jacob, 1970), mais l’enchevêtrement de hiérarchies. Nous entendrons donc par organisation biologique, le fait qu’il n’y ait jamais véritablement un seul niveau pertinent pour l’analyse d’un système vivant. Ce qui est pertinent, c’est au contraire que les niveaux communiquent.
     De plus, pour définir l’organisation biologique, nous ne mettrons pas seulement l’accent sur la réversibilité ou la régulation, mais plutôt sur les brisures de symétries temporelles. C’est ainsi par exemple, que ce qui est contingent et fragile à un instant To peut devenir rétrospectivement robuste et nécessaire, une fois considéré tout ce qui s’est produit entre To et T1.
     Nous proposerons d’abord d’analyser la pertinence et l’opérativité de ces deux propriétés (enchevêtrement hiérarchique et brisures de symétrie temporelles) dans les domaines du développement normal et pathologique (notamment le cancer) ainsi que du vieillissement. Nous interrogerons ensuite la différence essentielle qu’ils engagent entre le comportement simplement causal d’un système physique complexe, et le comportement organisationnel, normatif et fonctionnel d’un système biologique.
 


Contact :
Paul-Antoine Miquel
Lieu(x) :
Université Toulouse - Jean Jaurès
Salle D155 (Maison de la Recherche)
Partenaires :
Laboratoire ERRAPHIS

Documents à télécharger :

Version PDF | Mentions légales | Conseils d'utilisation | Lien vers RSSSuivre les actualités | haut de la page