Equipe de Recherche sur les Rationalités Philosophiques et les Savoirs (ERRAPHIS)


Accueil ERRAPHIS > Textes en ligne > ANR Subjectivité et Aliénation

« L’annihilation de l’Etat à partir des concepts d’Homme, de societé et d’Etat dans les Leçons sur la destination du savant »

Emiliano Acosta

Dans les Leçons sur la destination du savant, dictées par J. G. Fichte dans l’année 1794 à l’ Université de Iena, on peut trouver le mode comment les concepts “homme”, “societé” et “Etat” doivent être pensés par une philosophie, qui veut être compris comme l’exposition systématique de l’autolimitation de la raison en tant que finie à partir du principe de la liberté absolue. L’intention du présent article consiste à montrer l’enchaînement des ces concepts, à partir duquel le concept fichtéen de l’annihilation de l’Etat ne peut plus être interprétée comme une simple expression du jacobinisme de Fichte , mais plutôt comme un moment essentiel de la destination de l’homme. La philosophie Fichtéenne du période d’Iéna se présente comme un idealisme transcendental qui n’est pas “dogmatisch, sondern praktisch”, qui ne détermine pas “was ist, sondern was seyn solle” . Un concept pratique est pour lui sensu stricto hypothétique, même celui d’une doctrine de la science, puisqu’il indique à la réflexion un lieu qui n’est pas donné, mais qui doit être construit.


Documents à télécharger :

Version PDF | Mentions légales | Conseils d'utilisation | Lien vers RSSSuivre les actualités | haut de la page