Equipe de Recherche sur les Rationalités Philosophiques et les Savoirs (ERRAPHIS)


Accueil ERRAPHIS > Textes en ligne > ANR Subjectivité et Aliénation

« La dynamique perspectiviste de la philosophie politique fichtéenne »

Quentin Landenne

La préoccupation majeure et constante de Fichte pour la dimension politique de la philosophie appliquée et de l’engagement concret du philosophe est à ce point transversale dans son œuvre et dans ses différentes articulations théorico-pratiques que la détermination technique du concept de « politique » semble en avoir intégré toute la complexité et s’être constituée en une série de tensions essentielles reflétant une sorte de disproportion entre un statut systématique circonscrit et une signification philosophique beaucoup plus large. Une première tension, assez classique, s’exprime d’abord au niveau sémantique entre le substantif « die Politik » et l’usage de l’adjectif qualificatif dont le domaine, sous le titre de l’épithète substantivé « le politique », couvre une bien plus grande extension. 


Documents à télécharger :

Version PDF | Mentions légales | Conseils d'utilisation | Lien vers RSSSuivre les actualités | haut de la page