Equipe de Recherche sur les Rationalités Philosophiques et les Savoirs (ERRAPHIS)


Accueil ERRAPHIS > Textes en ligne > ANR Subjectivité et Aliénation

« Réception de La paix perpétuelle par Fichte »

Salvi Turro

L’entrée de Fichte dans le débat juridico-politique se produit très tôt, en 1793 avec les Beiträge sur la Révolution Française. Cependant, à peine un an plus tard, quand il conçoit les grandes lignes de la Wissenschaftslehre [WL] et il y place le droit comme une des deux matières pratiques fondamentales , il soutient déjà l’insuffisance de ce premier exposé : il faut ajouter, au caractère populaire du texte, une inadéquate compréhension du droit de propriété, de sorte qu’est absolument nécessaire une nouvelle déduction qui puisse lier le concept de propriété avec l’autoattribution du corps propre . Et, en effet, l’interrelation entre individualité, réciprocité, intersubjectivité et corporéité, annoncée pour la première fois dans les leçons publiques de 1794 et brièvement exposée l’été de 1795 à Reinhold , deviendra le nouveau cadre qui, enchaîné avec la Wissenschaftslehre Nova Methodo, opère l’"inversion que le droit naturel et le droit politique, comme toute philosophie, est obligé de subir".


Documents à télécharger :

Version PDF | Mentions légales | Conseils d'utilisation | Lien vers RSSSuivre les actualités | haut de la page