• Recherche,
  • Colloques,
  • Séminaires,

JE et workshop "Corps possibles et mondes parallèles. Que font l'anticipation et la SF aux arts de la scène?" - 30/11 et 01/12/2018

Publié le 15 novembre 2018 Mis à jour le 15 novembre 2018
du 30 novembre 2018 au 1 décembre 2018
Le 30 novembre (journée d'étude au Gai savoir, salle GA 105) de 9h à 17h; le 1er décembre (workshop avec Halory Goerger à la Fabrique, salle FC 201) de 9h30 à 16h
Toulouse - Campus du Mirail

Journée d’études et workshop

Corps possibles et mondes parallèles.

Que font l’anticipation et la science-fiction aux arts de la scène ?

 

Vendredi 30 novembre 2018 - Samedi 1er décembre 2018

Université Toulouse Jean Jaurès

 

Organisation : Florence Fix, Flore Garcin-Marrou et Aline Wiame

Responsable administrative LLA-CREATIS : Sandra Bort llacreatis@univ-tlse2.fr

 

Force est de constater que c’est au théâtre et par le théâtre que s’est fait connaître le récit science-fictionnel, par les adaptations, mais surtout par cette volonté des artistes, à l’orée du XXe siècle, d’inventer un nouveau corps et un nouveau théâtre, qui ne regarderait plus vers le passé pour composer des personnages et des situations exemplaires, mais bien vers un futur dont on ne sait rien et dont on a tout à imaginer.

Sur fond d’emballement d’une post-modernité engagée dans une course technologique et sécuritaire, ce théâtre se constitue comme herméneutique du social et du politique, abordant les dérives scientifiques, les dilemmes éthiques, l’aliénation au travail, l’exigence de perfection, la performance transhumaniste… Or, si ces fictions sont ouvertement pessimistes quant à l’avenir de l’humain, le théâtre science-fictionnel peut aussi être farcesque et hallucinatoire ou adopter le comique de l’absurde dans Corps diplomatique produit par l’Amicale de production, où des artistes sont envoyés dans l’espace pour produire une œuvre universelle dans un mouvement créatif continu, arpentant le champ de l’art à l’infini, dans un module spatial baptisé Jean Vilar.

Le recours du théâtre au genre science-fictionnel ne saurait donc se limiter aux thématiques science-fictionnelles, le théâtre affirmant alors une ambition de précéder et d’accompagner les grands changements de société. Conjuguer le théâtre au futur vise à consacrer la scène en tant que laboratoire de nouveaux modes d’existence, en tant que lieu de tous les possibles.

 

Partenaires :

LLA-CREATIS (EA 4152, UT2J)

CEREdI (EA 3229, Université Rouen-Normandie)

ERRAPHIS (EA 3051, UT2J)

Département Art&com (UT2J)

Département de Philosophie (UT2J)

Labo LAPS

Revue de Science-Fiction Galaxies

 

Vendredi 30 novembre 2018, salle GA105 (Gai Savoir, campus Mirail)

9h : Ouverture des organisatrices de la Journée d’étude : Florence Fix, Flore Garcin-Marrou

 

9h30 : Panel 1. Se souvenir d’après

Camille Khoury (Doctorante en Études théâtrales, UT2J) : Montrer la (contre)-utopie féministe de La Colonie de Marivaux au XXIème siècle : prospective et actualisation dans La Femme n'existe pas de Keti Irubegoyena.

Laurette Burgholzer (Post-doctorante en Études théâtrales, Université de Berne) : « Radium, acier et cœurs vivants ». Les acteurs-androïdes de Monsieur de Pygmalion (1923)

Colin Pahlisch (Assistant doctorant, Université de Lausanne) : Renouveler le sublime ? Transcendance technique et théâtralité dans le Théâtre pour demain... et après de Ray Bradbury.

11h : Pause

 

11h30 : Panel 2. Y penser avant

Anne Pellus (Maître de conférences en Danse, UT2J) : Présence du futur en danse contemporaine (devenirs hybrides et rêves cybernétiques).

Muriel Plana (Professeure en Études théâtrales, UT2J) : Formes et idéologies de l’anticipation. Prophétisme tragique et voyance épique au théâtre.

12h30-14h : Pause-déjeuner

 

14h : Panel 3. Faire avec ?

Pierre Rautureau (Doctorant en Communication, Arts et Spectacles, Université Bordeaux-Montaigne) : Du transhumain – ou Cyborg – dans les arts : entre le monstrueux et le divin.

Alice Barbaza (Doctorante à l’École Pratique des Hautes Études, Paris) : Octavia Butler : la performance de l’afro-futurisme.

15h30 : Pause

 

15h45-17h30 : Panel 4. agencer les possibles

Flore Garcin-Marrou (Maître de conférences en Études théâtrales, UT2J) : Scruter le monde par le prisme du futur. France-Fantôme de Tiphaine Raffier.

Nina Jambrina (Docteure en Études théâtrales, UT2J) : Quand la paix se fait dystopie, Sara dit que de Fabio Rubiano.

Aline Wiame (Maître de conférences en Arts et philosophie, UT2J) : Méga-cartographie des enjeux

 

Samedi 1er décembre 2018, salle FC201 (La Fabrique, campus Mirail)

9h30 : Ouverture des organisatrices du workshop : Flore Garcin-Marrou et Aline Wiame

10h-16h : Workshop. Inscriptions sur demande au mail suivant : fgm@univ-tlse2.fr  (jauge limitée)

Corps Diplomatique Alpha, avec Halory Goerger.

Vous êtes dans l'espace. Vous n'avez rien sous la main. Pas de matériel, pas internet, pas de sources. Juste vos souvenirs et vos corps. Dans quatre heures vous allez croiser des formes de vie intelligentes, à qui les autorités ont annoncé une petite forme spectaculaire en fin de journée. Qu'est-ce que vous allez leur proposer ?