• Recherche,
  • Séminaires,

Séminaire "Marx aujourd'hui" - Programme S1

Publié le 17 octobre 2018 Mis à jour le 17 octobre 2018
du 29 octobre 2018 au 10 décembre 2018 Toulouse - Campus du Mirail
Plan d'accès

Salle GA 114

Le séminaire "Marx aujourd'hui", coordonné par Emmanuel Barot, reprend avec trois séances pour ce premier semestre 2018-2019. En voici le programme, ainsi que l'affiche détaillée de la première séance en PDF.

LUNDI 29 OCTOBRE 14-17h : Sebastian BUDGEN  (Verso Books, Historical Materialism, « contributing editor » de Jacobin

 « Cartographier le marxisme contemporain : Enjeux théoriques et réalités pratiques »

 Résumé : L’actualité internationale du néolibéralisme en crise fait la part belle à la réaction la plus brutale, aux tournants autoritaires, au retour exacerbé des nationalismes, des droites extrêmes comme des extrêmes droites. Face à cela, exploité-e-s et opprimé-e-s de tous les pays, et leurs organisations, par-delà  des révoltes parfois massives, semblent pour l’instant démunis ou du moins encore incapables d’opposer leur propre alternative révolutionnaire.

Les théories critiques, et le(s) marxisme(s) en particulier ont un rôle et une responsabilité fondamentales dans cette situation . Dans l’esprit du jeune Marx, pour qui « la théorie aussi, dès qu’elle s’empare des masses, devient une force matérielle », la conférence, au carrefour de ce qui se fait aujourd’hui au plan conceptuel, institutionnel comme militant, visera à alimenter une cartographie des débats et avancées au cœur de la pensée marxiste contemporaine. Ce sera une façon théorique et pratique d’honorer, en cette année 2018, le bicentenaire de la naissance de Marx.

  

VENDREDI 30 NOVEMBRE 14h-17h : Ugo PALHETA (Maître de conférences en sciences de l'éducation, laboratoire CRESSPA-CSU, Université de Lille)

 « Penser le fascisme à partir du marxisme. Repenser le marxisme à partir de l'analyse du fascisme »

 

LUNDI 10 DECEMBRE 2018 14h-17h :  Jamila MASCAT (Maitre de conférence, Utrecht University, Pays-Bas)

 « Marxisme et théorie postcoloniale: dialogues, débats et controverses »