• Recherche,
  • Colloques,
  • Séminaires,

Colloque « Penser la révolution tunisienne »

Publié le 18 juin 2022 Mis à jour le 18 juin 2022
le 23 juin 2022 Toulouse - Campus du Mirail

La révolution tunisienne est un des événements les plus déterminants de la période contemporaine. Elle a libéré le peuple tunisien d’une dictature de plus de vingt années, entraîné les révolutions arabes, eu des conséquences géopolitiques majeures à l’échelle globale. Sous le titre « Penser la révolution tunisienne », ce colloque propose d’interroger le sens de l’événement et de ses effets depuis plus de dix ans, en articulant des analyses de philosophie et de sciences sociales, menées en différents lieux et à différentes échelles, portant sur le moment révolutionnaire, sur la période prérévolutionnaire et sur la situation actuelle.

Programme

En présentiel : bâtiment du Gai savoir, salle GA121 

En distanciel : https://univ-tlse2.zoom.us/webinar/register/WN_jU5blFr1SQS11sD2g7zmzA


 

9h00-9h30 : Accueil et introduction

Assia Alaoui, modératrice du colloque, enseignante d’arabe littéral et d’arabe maghrébin, Université Toulouse Jean Jaurès 

Eléa Ganier, masterante en philosophie, Université Toulouse Jean Jaurès

Salim Abdelmadjid, maître de conférences en philosophie, Université Toulouse Jean Jaurès

9h30-10h30 : « L'expérience tunisienne, entre ingénieries et temporalités »

Kmar Bendana, professeure d’histoire, Université de La Manouba

10h30-11h30 : « La révolution tunisienne : de la mutilation de la langue légitime à l’enfantement d’un parler nouveau »

Ameni Tlili, chercheuse postdoctorale en sociolinguistique et en didactique des langues, Cnrs/École normale supérieure de Lyon

11h30-12h30 : « L'émancipation de la langue française dans la révolution tunisienne : l'exemple de l'expression "dégage !" »

Eléa Ganier, masterante en philosophie, Université Toulouse Jean Jaurès

14h-15h : « ‘Al mafrouzin Amniyan’ : un mécanisme institutionnel de reproduction de la gauche tunisienne en contexte postrévolutionnaire »

Moutaa Amine El Waer, doctorant en sociologie, Université de Montréal

15h-16h : « Performer les mouvements sociaux en Tunisie »

Mariem Guellouz, maîtresse de conférences en sciences du langage, Université Paris-Cité

16h-17h : « De la Tunisie au Burkina Faso, jusqu’où le changement est-il allé ? »

Mahamadé Savadogo, professeur de philosophie, Université Joseph Ki-Zerbo de Ouagadougou

17h-18h : « Les temporalités discordantes de la ‘cause tunisienne’ en France. Pour une tentative d’évitement des biais téléologiques et présentistes dans l’étude des mobilisations en exil. »

Mathilde Zederman, postdoctorante en science politique et sociologie, LabEx Structurations des Mondes Sociaux, Université Toulouse Jean Jaurès

18h-19h : « La Boétie en Tunisie : le concept de servitude volontaire à l’épreuve de la révolution tunisienne »

Salim Abdelmadjid, maître de conférences en philosophie, Université Toulouse Jean Jaurès

Organisation : Eléa Ganier et Salim Abdelmadjid, masterante et maître de conférences en philosophie à l’Université Toulouse Jean Jaurès, avec le soutien de l’Equipe de recherches sur les rationalités philosophiques et les savoirs (Erraphis, EA3051).