• Recherche,
  • Colloques,
  • Séminaires,

Kélina Gotman professeure visiteuse au sein du département de philosophie et de l'ERRAPHIS

Publié le 30 mars 2022 Mis à jour le 30 mars 2022
du 1 avril 2022 au 15 avril 2022 Toulouse - Campus du Mirail

Pour cette année 2021-2022, Kélina Gotman, professeure en Performance & Humanités au King's College de Londres (biographie ci-dessous), sera professeure visiteuse au sein du département de philosophie et de l'ERRAPHIS, en lien également avec l'axe structurant "Recherche-création, création-recherche" de l'école doctorale ALLPH@, durant la première quinzaine d'avril 2022. Dans ce cadre, nous avons le plaisir de vous inviter :
- aux journées d'étude "Dans l'entre-deux de la recherche-création: processus, dispositifs, formes, captures" qui auront lieu les 7 avril (Maison de la recherche, F422-F423) et 8 avril (GA 038), et dont vous trouverez l'affiche ainsi que le programme détaillé en pièces jointes. Ces JE réuniront artistes, artistes-chercheur.e.s, et chercheuses.
- à la conférence que Kélina Gotman donnera pour l'école doctorale le vendredi 15 avril de 10h30 à 12h30 dans l'amphi 2 du bâtiment Olympe de Gouges, intitulée Une histoire du travail à l'œuvre : chorégraphies institutionnelles, temporalité et intimité;
- Kélina Gotman donnera également un cours commun aux étudiant.e.s du M1 Psychanalyse, Philosophie et Économie politique du sujet et du M2 Philosophies contemporaines et plurielles le mercredi 13 avril de 10h30 à 12h30 en salle GA 147. La séance de cours est intitulée "Travail en crise: politique du corps en remise" et est ouverte aux étudiant.e.s d'autres niveaux et parcours, ainsi qu'aux collègues ne pouvant assister aux autres événements, dans la limite des places disponibles.
Tous ces événements auront lieu en français.

Kélina Gotman est professeure en performance et humanités au sein du département de lettres anglaises de la faculté des arts et humanités du King’s College de Londres (Royaume-Uni), où elle a été recrutée en 2008. Titulaire d’un doctorat en études théâtrales de l’université de Columbia (USA), elle a enseigné la théorie critique et les études culturelles à l’université de Cornell, ainsi que l’écriture créative et les études de la performance à la New School de New York et au Bard College (USA). Depuis 2008, elle a été professeure visiteuse à la New School (NY) et à la Goethe-Universität de Francfort.

Ses recherches se concentrent sur l’histoire culturelle des concepts, disciplines et institutions, particulièrement dans les domaines de l’histoire chorégraphique et de la philosophie. Sa monographie Choreomania: Dance and Disorder (Oxford University Press, 2018) traite des concepts développés par la médecine et les sciences sociales de la Grande-Bretagne coloniale du XIXe siècle pour comprendre les « épidémies de danse » (ou « danses de la saint Guy ») et les mouvements de foule. Son livre Essays on Theatre and Change (Routledge, 2018) expérimente avec les pratiques et performances de l’écriture. Elle a également codirigé le volume collectif Foucault’s Theatres (Manchester University Press, 2019), et est actuellement en train de finaliser la direction d’une anthologie en quatre volumes sur les théories de la performance. Elle est aussi traductrice du français vers l’anglais (elle a notamment traduit des inédits de Guattari en anglais), et ce travail sur la traduction et le langage la mène à repenser les relations entre discours et formes politiques. https://www.kcl.ac.uk/people/kelina-gotman